L'AUTEUR DE THRILLERS

 
Cedric Sire

« Grand cru ! » - Télérama

« Cédric Sire fait partie des auteurs qui régénèrent le polar français. » - RollingStone
 

Né en 1974, le Toulousain Cédric Sire fait partie du cercle fermé des maîtres du thriller français.

Il est l’auteur de dix romans et de deux recueils de nouvelles, aux frontières du mystère et du frisson.

Il a reçu le prix Masterton pour son roman L’enfant des cimetières et le prestigieux prix Polar du festival de Cognac pour son thriller De fièvre et de sang.

Ses livres sont traduits en plusieurs langues. Certains d'entre eux sont en cours d'adaptation télévisuelle. Ils remportent un grand succès critique et public, comme en témoigne le formidable accueil réservé à son précédent thriller, Vindicta.

Son 10e roman, La Saignée, est sorti le 29 septembre 2021 (Éditions Fayard).

 

Cedric Sire

QUESTIONS POSÉES LE PLUS SOUVENT

« Je ne vous ai jamais lu. Par quel livre commencer ? »

Sans hésitation, je vous conseille mes deux romans les plus récents, La Saignée ou Vindicta, qui sont des histoires de suspense intense. Ces deux romans sont bien sûr des aventures indépendantes. Ils constituent, selon moi, la meilleure porte d'entrée vers mon univers.

Si vous êtes friand de mélange policier / surnaturel, je vous conseille également de débuter par Avec tes yeux (qui reste, cela dit, très réaliste), ou bien par De fièvre et de sang, qui est la première aventure de la policière albinos Eva Svärta (et qui, pour le coup, verse largement dans le fantastique de type Stephen King).

« Vous avez changé de pseudonyme ? Pourquoi ? »

Le changement est léger mais, oui, il y en a bien eu un. J’ai publié mes premiers livres sous le nom de Sire Cédric. Mais j'ai préféré traverser le miroir, depuis quelques années je signe donc mes textes sous le nom de Cédric Sire pour mettre fin à une confusion et à une mauvaise interprétation quasi permanentes. Ce changement de nom est répercuté sur chaque livre, au fil des rééditions, comme vous pouvez le constater sur les couvertures.

La vérité est aussi que je ne me reconnaissais plus, et cela depuis un moment, sous ce pseudonyme initial. Il s’agissait de mon surnom d’adolescent que j’avais gardé par jeu, mais il demeurait malheureusement très (trop) connoté imaginaire / fantasy, alors que mes livres ne relèvent plus de cette étiquette.

Je confirme donc que Cédric est bien mon prénom, et Sire un nom de famille, pas l’inverse !

ENTRETIEN (VIDÉO)
CHEZ LA SEMAINE DE KIM

 

Petit apparté
(Hellfest 2018)

Quelques mots sur la scène
de la Griffe Noire

 

Aimez ma page
sur Facebook !

Pour la presse
Images HD à télécharger

 
 

Revue de Presse